DENIS GOUGEON INTERPRÉTÉ PAR LES ARTS VISUELS

Bonjour à tous!

Comme à chaque Série hommage, nous avons préparé une nouvelle exposition d’art visuel inspirée de la musique de notre compositeur à l’honneur. Ainsi, en cette occasion, ‘Denis Gougeon: figures’ regroupe une vingtaine d’artistes professionnels issus d’horizons divers qui proposent des œuvres inédites en sculpture, peinture, dessin, art imprimé, fibre, photo, installation, multimédia…

Pour en savoir un peu plus, nous avons parlé avec les deux commissaires de l’exposition, Élisabeth Dupond et Julianna Joos, artisanes de ces ponts entre deux mondes de l’art contemporain : celui de la musique et celui de l’art visuel. L’exposition est en vérité multidisciplinaire, car un petit texte de l’artiste accompagne chaque œuvre pour expliquer son interprétation. De cette façon, chaque visiteur peut trouver la meilleure manière de comprendre l’exposition.

L'œuvre 'Vol d’extase', de Francine Beauvais, sera dans l'exposition 'Denis Gougeon: figures'. PHOTO: Déborah Chapman

L’œuvre ‘Vol d’extase’ (travail en cours), de Francine Beauvais, sera dans l’exposition ‘Denis Gougeon: figures’. PHOTO: Déborah Chapman

“Ce qui me touche dans la musique contemporaine, ce sont les éléments qui me déstabilisent et qui me mènent ailleurs et c’est exactement la même chose que je vais chercher dans l’art contemporain”, explique Élisabeth Dupond, qui confirme que, même si ce n’est pas facile, c’est le concept de contemporanéité qui permet l’union des deux arts. “Je ne sais pas si dans l’exposition il y a l’essence du compositeur, mais c’est sûr qu’il y a une autre lecture de lui, une autre proposition”, a-t-elle ajouté.

De son côté, Julianna indique que l’intérêt de l’exposition réside dans l’étude des compositions de Denis Gougeon par les artistes, car après les avoir écoutées et assisté à une présentation, “chacun a fait une interprétation personnelle et subjective du travail du compositeur”. “Ils ont beaucoup travaillé sur les sens et ils ont traduit leur perception auditive d’une manière visuelle”, précise Julianna Joos.

L’exposition ne couvre pas la totalité de l’œuvre de Denis Gougeon, “c’est impossible”. “Chaque artiste est allé cherché, dans les compositions, ce qui l’a touché en particulier, ce sont autant des lectures différentes”, expliquent les commissaires. “Le spectateur peut confronter sa propre interprétation avec celle de l’artiste  pour s’enrichir mutuellement”, ajoute Elisabeth Dupond.

Les commissaires ont aussi remarqué “l’originalité” des artistes et la “perception qu’ils ont des choses”. De plus, elles apprécient le “caractère plus poétique” de certains textes explicatifs. ‘Denis Gougeon. Figures’ sera ouverte au public au Centre Pierre-Péladeau, Montréal, Québec du 27 septembre au 3 novembre 2013 puis à la Chapelle historique du Bon-Pasteur, Montréal, du 7 novembre au 15 décembre 2013.

Publicités
Tagué , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :