DENIS GOUGEON À l’HONNEUR CETTE ANNÉE

Bonjour à tous!

Déjà fini, notre voyage estival! Mais la rentrée nous apporte de belles surprises et nous sommes très heureux de vous présenter notre compositeur à l’honneur cet année, Denis Gougeon. Aujourd’hui nous vous proposons une petite introduction sur la vie et l’œuvre de ce compositeur québécois et au cours de les semaines suivantes nous vous présenterons les activités jeunesse, l’exposition « Figures » et la grande soirée d’ouverture de la Série hommage, prévue pour le 27 de ce mois.

Le compositeur québécois Denis Gougeon sera notre protagoniste cet année.

Le compositeur québécois Denis Gougeon sera notre protagoniste cette année.

Né en 1951 à Granby (Québec), Denis Gougeon a passé son enfance entre les animaux du zoo de sa ville et les touristes de passage, mais pas particulièrement avec la musique. C’est à quinze ans qu’il tombe amoureux de la musique grâce à une guitare acquise par ses frères et sa sœur. Après un travail autodidacte et un premier concert, il quitte sa ville natale pour étudier à l’École de musique Vincent-d’Indy à Montréal.

Là-bas, il obtient un baccalauréat en guitare et musicologie, mais il trouve aussi l’amour en la jeune soprano Marie-Danielle Parent, avec qui il partagera sa carrière musicale. Après des cours privés en analyse musicale avec le compositeur André Prévost, Denis Gougeon prolongera ses études de composition à l’Université de Montréal jusqu’à l’obtention d’un second baccalauréat et d’une maîtrise avec le compositeur Serge Garant, alors directeur artistique de la SMCQ. C’est en 1980 à New York qu’il compose sa première œuvre marquée d’un langage entièrement personnel, Voix intimes, dédiée à son épouse et sa sœur.

Cette œuvre marquera le début de sa carrière professionnelle, jalonnée de grands succès, commandes et prix: il a été le premier compositeur en résidence à l’Orchestre symphonique de Montréal, il a composé la musique de onze projets du Théâtre UBU, il a écrit pour l’Orchestre symphonique de Québec, la SMCQ, le NEM…, il a été considéré comme le seul compositeur pouvant vivre uniquement de la composition au Québec, avant de devenir professeur titulaire au sein de l’Université de Montréal. À ce jour, son catalogue compte plus de 100 oeuvres (solos, pour orchestre, musique concertante, opéra de chambre, conte musical et ballet symphonique), et continue de grandir pour notre plus grand bonheur.

Pour commencer, nous vous invitons à écouter ce solo de piano, tiré de l’œuvre Six thèmes solaires:

Publicités
Tagué , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :