7ÈME ARRÊT DE L’ÉTÉ: ALBERTO POSADAS ET «TENEBRAE»

Bonjour à tous!

Cette semaine nous nous dirigeons en Espagne pour découvrir Alberto Posadas (Valladolid, 1967) et son Tenebrae, une commande de l’Ircam de Paris, mais aussi une commande personnelle de Jean-Philippe et François Billarant, pour l’ensemble vocal Exaudi et pour l’Ensemble Intercontemporain.

alberto-posadas

Disciple de Franciso Guerrero, Posadas a commencé sa carrière en utilisant des techniques comme la combinatoire mathématique et les figures fractales pour ensuite rechercher d’autres modèles. Parmi ceux-ci, mentionnons la transposition en musique d’espaces architecturaux, certaines techniques issues de la topologie et de la peinture, les phénomènes acoustiques des instruments de musique à un niveau microscopique ainsi que la musique électroacoustique.

«L’objectif de l’œuvre est de travailler le traitement électronique de la voix. En fait, l’idée est de n’avoir  que la partie vocale qui soit transformée électroniquement, ensuite, les instruments amplifiés joueront un rôle par rapport aux traitements de la voix», explique Posadas dans cette vidéo.

La pièce s’intitule Tenebrae en référence à L’office des ténèbres de la liturgie catholique dont se sont inspirés une multitude de compositeurs à travers l’histoire  et qui demeure une référence. Posadas est «fasciné» par la dramaturgie  particulièrement élaborée de la mise en scène de cette liturgie dont «certains éléments […] ont été pris comme référence pour traiter le son dans l’œuvre», comme l’importance de l’espace et le son final plus fort rappelant le grondement produit par l’utilisation de carracas.

Posadas insiste sur la relation entre deux mondes tellement différents : celui, purement acoustique des instruments amplifiés et un monde vocal transformé électroniquement. «Par moments, il y a confrontation entre ces deux mondes, mais pour moi le principal objectif est de trouver une connexion entre les deux», dit le compositeur. Pensez-vous qu’il a atteint son objectif? Que  pensez-vous de cette inspiration de la tradition musicale comme celle de Tomás Luis de Victoria? Et comment trouvez-vous le résultat final?

Publicités
Tagué , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :