Une première commande financée par le fonds Gilles Tremblay

Géraldine Keller © Arthur Péquin

« La pièce de Nicolas joue sur le mystère, la répétition nous plongeant dans une ambiance particulière calme et tenace, laissant libre cour à l’imagination et l’improvisation. Sa pièce est libre mais dans un déroulement affirmé nous emportant dans les ambiances de Montréal. »

Ainsi Benoist Baillergeau, directeur artistique d’Ars Nova,  décrivait-il L’état des lieux, oeuvre de Nicolas Gilbert, créée jeudi dernier à l’hippodrome de Douai (en France) dans le cadre du spectacle Paysages augmentés. Ce projet, fruit de collaborations entre la SMCQ et des organismes français, explore le genre musical de paysages sonores et sera repris à Montréal prochainement. L’état des lieux est la première commande de la Société de musique contemporaine du Québec réalisée grâce au fonds Gilles Tremblay.

Publicités

Une réflexion sur “Une première commande financée par le fonds Gilles Tremblay

  1. […] musiquecontemporaine Just another WordPress.com site Sauter au contenu AccueilÀ proposCollaborations spéciales ← Une première commande financée par le fonds Gilles Tremblay […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :